Accueil

 

Bertrand Amand - Artiste peintre

Je suis artiste peintre professionnel depuis près de 20 ans et dessine depuis mon adolescence en retranscrivant avec la plus grande exactitude possible les paysages et personnages qui m'entourent grâce à différentes méthodes de reproduction (Gouache, peinture, pastel, fusain, crayon...)

Une rencontre avec le peintre américain Ted Seth Jacobs, en 1998, fût déterminante dans l'évolution de mon art en me plongeant dans l'univers de la technique très exigeante du trompe-l’œil de chevalet, plus connue de nos jours aux Etats-Unis qu'en Europe et qui se distingue singulièrement des autres courants artistiques en peinture.

 

Actualités 

"L'art du temps" - Bertrand Amand - 29€
En savoir plus sur le livre - Acheter 

Exposition à la galerie Adna

Exposition permanente à la galerie Adna.
Voir le site de la Galerie Adna

Critiques 

Et voilà comment un photographe et dessinateur-paysagiste décide de devenir artiste-peintre au réalisme tout bonnement admirable. Comme quoi, cours et écoles construisent un talent, non pas inédit, mais de belle tenue dans un genre souvent décrié, taxé d'extravagant, mais auquel bon nombre n'ose se mesurer.

Amateurs d'art et public ne s'y trompent guère pourtant, tant Bertrand AMAND engrange prix et distinctions au fil de multiples salons français et étrangers.

Cette saine réaction des visiteurs ne peut qu'affirmer ainsi la pérennité d'un style aussi surprenant soit-il.

Lorsqu'il raconte ces histoires en peinture, il surprend Bertrand AMAND, et sa formation de photographe qui ne l'empêche nullement de travailler sur le motif-même, l'amène à pratiquer un hyper-réalisme marqué par les impératifs techniques et artistiques de l'artiste, qu'il soit question de motifs, de paysages ou de portraits.

Il y règne un fabuleux métier, mis au service d'un impeccable classicisme qui sait aussi se dévoiler passionné.

André RUELLAN, critique d'art

Un véritable artiste est celui qui, au delà de l'objet, sait retransmettre la perception de cette harmonie qui est la vie même. Communiquer au spectateur la vie inexprimée des êtres et des choses est le don inné du véritable artiste. Et Bertrand AMAND a ce don rare de la percevoir au delà de la forme et de la restituer.

Il est très heureux que, depuis des décennies déjà, le goût général évolue lentement vers le retour au figuratif, c'est à dire au respect de la forme et de l'harmonie des couleurs. Ceci est très sensible aux Etats-Unis et apporte une grande espérance, non seulement aux artistes authentiques comme Bertrand AMAND, mais aussi à tous ceux que la laideur et l'aberrant mettent mal à l'aise et qui attendent de l'oeuvre d'art le bonheur d'une émotion supérieure qui illumine le quotidien et enrichisse l'esprit.

Olga KOZAK, écrivain
Diplômée de l'école du Louvre